Sous le tropique du Capricorne

Nomades et hauts-plateaux

30/06/2008 .. Publié dans 09 L Inde .. 0 commentaires .. Lien

Nous quittons la vallee de l'Indus pour s'approcher de la frontiere avec le Tibet, a l'est du Ladakh. Cette region partage avec le Tibet les memes paysages, ces immenses plateaux d'altitude couverts de paturages ou viennent paitre les imposants yaks et les chevres.

Nous faisons equipe avec deux suissesses et parcourons pendant 5 jours ces etendues, bordees par des lacs aux franges salees. On croise parfois, au bord des cours d'eau quelques tentes ou vivent des familles nomades d'origine tibetaine. On les voit traire leurs chevres, tondre le poil des chevres qui constituera la laine si douce de pashmina.La peau de leur visage est plus tannee que n'importe quel cuir, brulee par le soleil, les faisant ressembler a des noirs aux yeux brides.

Nous marchons de longues heures, un peu lasses car le paysage ne change guere... mais nous avons la chance de vivre un peu cette solitude des haut-plateaux tibetains.

 




Belote et re-belote

30/06/2008 .. Publié dans 09 L Inde .. 2 commentaires .. Lien

Après la semaine de trek, on s'arrête dormir en chemin à Thiksey, un village connu pour son monastère. Agathe, qui était déjà tombée tête la première en traversant un gué retombe sur la tête dans la salle de bain de l'hôtel... et  cette fois-ci c'est plus sérieux. Elle s'est ouvert le crâne ! L'infirmier du petit dispensaire accourt, encore tout poussiéreux du chantier de construction qu'il vient de quitter et recoud notre petite blessée. Bien courageuse, elle sort de là avec un grand turban autour de la tête et deux points de suture en dessous. Juste histoire de clore le trek par une nouvelle poussée d'adrénaline !




La beauté du trek de la Markha

9/06/2008 .. Publié dans 09 L Inde .. 2 commentaires .. Lien

Nous passons quelques jours à Leh pour s'acclimater, s'équiper de nouveau en vêtements chauds et organiser notre virée sur un des chemins les plus empruntés du Ladakh mais quasiment désertés avant l'arrivée des groupes de touristes en juillet. Nous retrouvons Tenzing, un jeune tibétain qui nous attend avec ses 4 chevaux de bât. C'est parti pour 6 jours de trek dans des paysages surréalistes... des falaises aux couleurs mauve, jaune, veinées de vert, des pics acérés qui dépassent les 6000 m. à portée d'objectif, des vallées profondes où se nichent les grandes maisons ladakhies bâties comme des forteresses, blanchies à la chaux. Nous découvrons à chaque détour une nouvelle surprise, un monastère perché au sommet d'un pic, une vallée abreuvée par le cours d'eau fougueux qui irrigue les petites parcelles cultivées.

Le soir, nous avons la chance de nous arrêter dans des maisons ladakhies pour partager simplement le repas et la nuit avec ses hôtes. Lisa et Agathe sont moins à l'aise lorsqu'une vieille dame édentée, habillée de haillons, portant une peau de chèvre sur le dos nous accueille dans sa maison. Elles ont encore peur des sorcières !

Les filles marchent de longues heures, passant les cols à plus de 5000 m. et trouvent l'énergie de s'émerveiller de ce spectacle vu d'en haut. Le dernier jour, le chemin se fait plus hardu, nous longeons des gorges sur des chemins très étroits et passons de nombreuses fois le torrent à gué. A l'un d'eux, Agathe trébuche et se met à rouler sur les rochers comme un culbuto... heureusement, sa tête est protégée par son chapeau. Après plus de 8 heures de marche, un passage de col et un chemin interminable, nous terminons bien heureux ce trek.

 




La route de Manali à Leh

1/06/2008 .. Publié dans 09 L Inde .. 1 commentaires .. Lien

Après une nuit de bus de Dharamsala, nous arrivons à Manali, ville entouree de forets de sapins et devenue une ville de villegiature pour les Indiens en quete de fraicheur. Nous decidons de rejoindre Leh en voiture, la capitale du Ladakh, ce territoire himalayen du nord de l'Inde que nous avions connu il y a 12 ans. Nous apprenons que la route est ouverte depuis peu car la neige bloque le passage aux cols d'octobre a juin habituellement. La route qui ne compte que 470 km peut se faire en une journee de 18 longues heures ou en deux jours. Nous preferons la deuxieme option, preferant une acclimatation progressive à l'altitude.

Nous partons sur la route du col de Rohtang ou les Indiens en famille se pressent pour tater la neige. Ils s'equipent en chemin sur les stands de location de vetements chauds et de bottes en caoutchouc. Arrives au col enneige, ils descendent des voitures habilles de combinaison de ski rose bonbon ou de gros manteau en fausse fourrrure, les faisant ressembler à une colonie de yetis. Et on les voit batifoler dans la neige, descendre les pentes sur des luges artisanales, s'essayer au ski en poussant peniblement sur les batons, car il n'y a pas encore de remontees mecaniques. Une animation palpitante qui nous vaut d'etre pris dans les embouteillages pendant plus d'une heure pour depasser le col.

Apres le col, on atteint les vallees quasi desertes du Spiti, les costumes des dames changent, les longs manteaux pourpres ont remplaces les saris colores. Nous faisons halte dans un petit bourg situe à 3400 m. d'altitude pour passer la nuit, le temps necessaire au corps pour s'acclimater. Le lendemain, 14 heures de route nous attendent et des cols dont le plus eleve culmine à 5400 m.! mais aussi une route d'une incroyable beaute, nous faisant traverser des vallees et des hauts-plateaux desertiques, avant de plonger entre les falaises abruptes qui abritent les premiers villages du Ladakh.

Nos compagnons de route sont les fameux camions Tata, decores comme un sapin de Noel, qui roulent à 20 à l'heure et qui ont l'art de se croiser à l'endroit le plus etroit de la route. Car le principe des chauffeurs est d'avancer jusqu'à ce que ca ne passe plus, plutot que de s'arreter sur une aire de croisement plus large. Ensuite, ils se toisent pendant un quart d'heure sans bouger. Ils oublient alors qu'ils ont une marche arriere et tentent d'avancer en se frolant au millimetre pres en passant de justesse au bord des profonds precipices de la route... Il faut reconnaitre que ca finit toujours par passer mais on se sent vraiment tout petits et trop souvent coinces quand on est pris en sandwich entre ces engins.

La derniere portion de la route jusqu'a Leh est enfin asphaltee, grace aux efforts constants de terrassiers de la route que l'on voit refaire inlassablement du goudron sur ces routes defoncees par le gel et la neige. Arrives à Leh, notre chauffeur s'incline sur son volant en signe de priere. Quant à nous, nous remercions aussi le saint-Christophe hindouiste à la sauce de Shiva pour etre enfin arrives au Ladakh!




Le Tibet en Inde

28/05/2008 .. Publié dans 09 L Inde .. 4 commentaires .. Lien

Prochaine étape sur le chemin des villes "mythiques": Dharamsala, le siège du gouvernement tibétain en exil. Nous apprécions la fraîcheur des montagnes même si la brume tenace nous prive de la vue des monts enneigés. La ville est un mélange d'Inde et de Tibet. Nous y croisons des nombreux moines et nonnes, tous ayant fui le Tibet le plus souvent à la suite d'un emprisonnement, dont les témoignages nous révoltent. Les associations, centres culturels, écoles, hôpitaux tibétains sont nombreux et bien que privés de leurs terres, les tibétains préservent de manière très vivante leur riche patrimoine autour de cette ville.

On s'attendait à découvrir la résidence du Dalaï-Lama comme une réplique du Potala... il n'en est rien, sa résidence est un batiment très simple, de même que le monastère principal qui ressemble à un batiment administratif. Peu importe, l'essentiel est que la culture tibétaine vive et lutte pour sa reconnaissance.

Beau pied de nez aux chinois, nous avons assisté au passage de la flamme des jeux olympiques tibétains qui devaient réunir une petite vingtaine d'athlètes! La presse internationale y était! Encouragez les sur le site: www.tibetanolympics.com .




{ Page précédente } { Page 2 sur 9 } { Page suivante }
Accueil
Livre d'or
Archives
Album photos
Lu dans la presse

Menu

le blog de Lisa et Agathe

Rubriques

01 L itinéraire
02 Le Pérou
03 L Argentine
03 La Bolivie
04 Le Chili
05 La Polynesie
06 La Nouvelle Zelande
07 L Australie
08 La Thailande
09 L Inde
10 Hong Kong
11 L Indonésie

Derniers articles

15 août, le retour
Si le paradis existe...
80 kg sur l'épaule
Une forêt de gratte-ciels
Retour dans la plaine indienne