Sous le tropique du Capricorne

La nature, un produit commercial

11:04, 18/03/2008 .. Publié dans 06 La Nouvelle Zelande .. 0 commentaires .. Lien

La Nouvelle-Zélande est un pays où la nature représente le principal intérêt touristique et donc un enjeu commercial majeur. Il est ainsi devenu le spécialiste des activités "out-door". L'industrie touristique a su créer pléthore d'offres autour d'un même site naturel en proposant de le découvrir par tous les moyens possibles et imaginables : à pied, à cheval, en quad, en parachute-tandem, en avion petit-moyen-grand, en hélico, en luge, en saut à l'élastique, en kayak, en rafting, en jet-boat, en hydro-speed, en bateau à voile, à moteur, à vapeur, hors-bord, etc...

Devant cette surabondance commerciale, nécessitant bien entendu un budget énorme, on finit pas être écœurés et n'aspirer qu'à une seule chose : marcher sur des sentiers sauvages. Mais voila, c'est impossible, ça n'existe pas. Les tours operators protègent leur business sous prétexte de protéger la nature. On est canalisés sur de courtes promenades ultra-aménagées et des parcours fléchés où il est interdit de mettre un pied en dehors des sentiers asphaltés.

Sur une corniche où viennent nicher les albatros, on a clôturé l'accès et construit un superbe visitor-center pour tout savoir sur ces animaux, faire une visite guidée payante et finir par la remarquable boutique de souvenirs. D'albatros nous n'en verrons point. Idem pour la plage où se trouvent les pingouins...


Ajouter un commentaire

{ Page précédente } { Page 22 sur 45 } { Page suivante }
Accueil
Livre d'or
Archives
Album photos
Lu dans la presse

Menu

le blog de Lisa et Agathe

Rubriques

01 L itinéraire
02 Le Pérou
03 L Argentine
03 La Bolivie
04 Le Chili
05 La Polynesie
06 La Nouvelle Zelande
07 L Australie
08 La Thailande
09 L Inde
10 Hong Kong
11 L Indonésie

Derniers articles

15 août, le retour
Si le paradis existe...
80 kg sur l'épaule
Une forêt de gratte-ciels
Retour dans la plaine indienne